Communautés d’apprentissage

Communautés d’apprentissage
Communautés d’apprentissage

L’Institut de la Banque mondiale met en relation tous ceux qui travaillent à l’allègement de la pauvreté et pour un monde meilleur. L’Internet et la téléconférence rapprochent enseignants et formateurs, fonctionnaires, chercheurs, étudiants, personnel de la Banque mondiale et d’autres acteurs. Ensemble, ils partagent idées et expériences en vue de résoudre les problèmes et améliorer les conditions de vie.
Communautés:

A l’échelle mondiale Enseignants et formateurs
Étudiants Chercheurs A l’échelle régionale A l’échelle mondiale

Forum sur le développement est un espace de débats permettant des échanges, par voie électronique, sur les problématiques et les défis qui se présentent à la communauté du développement et aux populations pauvres de la planète.
Le Global Knowledge Partnership relie les organismes des secteurs public et privé ainsi que des organisations à but non lucratif, tous engagés à aider les pays les moins développés à avoir accès à la connaissance et à l’information y compris les technologies modernes, et ce afin d’améliorer leurs conditions de vie.

Enseignants et formateurs

World Links fournit la connexion Internet et forme enseignants, formateurs de formateurs et étudiants, dans les pays en développement, à l’utilisation de la technologie dans l’éducation. WorLD relie, ensuite, enseignants et étudiants du secondaire, des pays en développement, avec leurs vis-à-vis dans les pays industrialisés, pour leur permettre d’apprendre ensemble par le biais d’Internet.

Le Programme d’éducation au développement aide les enseignants et les étudiants à se pencher sur les questions sociales, économiques et environnementales qui affectent les efforts de développement dans leurs pays respectifs et dans le reste du monde.

Étudiants

Le Programme d’éducation au développement aide les étudiants et les enseignants, partout dans le monde, à mieux comprendre la notion de “développement durable”. Cet exercice de compréhension se fait par le biais d’exercices, l’exploitation de données, de la recherche et d’études de cas.
For Schools est un portail donnant accès aux ressources de la Banque mondiale, y compris les projets Internet des écoles, les bourses et la documentation didactique.
Le Défi du développement est un jeu éducatif qui encourage les étudiants à utiliser leur imagination en vue de construire un monde meilleur.

Chercheurs

Le Réseau mondial pour le développement encourage l’échange de savoir-faire en matière de développement en organisant ateliers de travail et mise en réseau et en fournissant bourses d’étude et actions de formation.

A l’échelle régionale

Le Forum asiatique pour le développement rassemble les gouvernements des pays de l’Asie de l’est et les organisations des secteurs public et privé ainsi que des ONG et des organismes universitaires autour des questions intéressant la stratégie globale de développement de la région.
Le Forum méditerranéen pour le développement est un partenariat entre la Banque mondiale, l’Organisation des Nations Unies et des comités de réflexion du Moyen-Orient et du Maghreb. Ce Forum réunit des experts en développement, des hauts fonctionnaires et d’autres acteurs intervenant dans les actions de développement, en vue de donner du tonus à la croissance économique de la région, améliorer son intégration à l’économie mondiale et réduire la pauvreté et les inégalités.

Publications

Le WBI décrit et complète ses programmes de formation à l’aide de plusieurs publications.
Ouvrages, études de cas et documents de travail (a): Ces documents révèlent le travail, les idées et les discussions entourant les programmes de formation du WBI.

Development Outreach est une publication trimestrielle du WBI. Ce magazine rend compte des initiatives de formation de la Banque mondiale et ouvre ses colonnes à des spécialistes et des auteurs connus et reconnus.
Version avec graphiques | Version texte (a)

Documentaire télévisé : Global Links (a). Série de documentaires du WBI traitant des thèmes de la croissance économique, l’éducation, l’environnement, la gouvernance, la connaissance et la pauvreté. Ce documentaire est diffusé principalement dans les pays en développement. Cette série est disponible en vidéos à des fins pédagogiques.

Publications institutionnelles (a): décrivent et rendent compte des activités et des programmes de l’Institut de la Banque mondiale.

Dernière mise à jour: 23 octobre 2002

S’engager sur des résultats : améliorer l’efficacité de l’assistance en matière de lutte contre le VIH/SIDA.
Une évaluation de l’assistance de la Banque mondiale pour la lutte contre le VIH/SIDA réalisée par l’OED.

La présente évaluation compare l’efficacité, du point de vue du développement, de l’aide fournie par la Banque dans le cadre des initiatives nationales de lutte contre le VIH/SIDA, dans le cas hypothétique où une telle assistance ferait défaut. Elle identifie les leçons tirées de cette expérience et émet des recommandations en vue d’améliorer la pertinence, la qualité et l’efficacité des activités en cours ou à venir.
>>> Consultez ce rapport en français.

Principales publications

Rapport annuel sur l’efficacité du développement 2004
Ce Rapport annuel sur l’efficacité du développement étudie dans quelle mesure les éléments de cette stratégie répondent aux besoins des pauvres, avec quelle efficacité la Banque met en place sa stratégie et quelle est l’incidence des efforts déployés.
Rétrospective de l’évaluation de l’aide aux pays
Ce rapport est une auto-évaluation des évaluations de l’aide-pays (CAE) de l’OED. Durant l’exercice 02, le Sous-Comité informel du Comité sur l’efficacité du développement (CODE) a examiné la méthodologie des CAE et le rôle que ces dernières jouent dans l’évaluation des interventions de la Banque au niveau des pays,ainsi que la nécessité de poursuivre les efforts de perfectionnement de cette méthodologie.
Contributions de la Banque mondiale à la réduction de la pauvreté
La nouvelle édition du Rapport annuel sur l’efficacité de l’aide au développement (ARDE), qui a pour thème la contribution de la Banque à la lutte contre la pauvreté, contient un bilan de l’expérience des pays clients en matière de croissance et de réduction de la pauvreté
Conclusions de dix études de cas de pays ayant bénéficié du soutien de la Banque mondiale et du FMI
2004
Le Bureau indépendant d’évaluation (BIE) du Fonds monétaire international(FMI) et le Département de l’évaluation des opérations (OED) de la Banque mondiale — unités indépendantes qui relèvent du Conseil d’administration de chaque institution — ont récemment mené à bien des évaluations parallèles des stratégies de réduction de la pauvreté (SRP) qui s’intéressent particulièrement au rôle et à l’efficacité de l’appui de la Banque mondiale et du FMI.
Évaluation de l’approche de la Banque mondiale sur les programmes mondiaux : relever les défis posés par la mondialisation.
Décembre 2004
Le rapport met en avant deux points essentiels. Le premier est la nécessité d’élaborer, après consultations auprès des partenaires majeurs de la Banque mondiale, un cadre stratégique de l’implication dans des programmes mondiaux de haute priorité disposant de financement appropriés. Le second point est celui de l’importance de la sélectivité et du contrôle du portefeuille, l’accent devant être mis sur, plus d’orientation vers les résultats et plus de liens avec le niveau opérationel dans les pays.

Évaluation OED des prêts de la Banque mondiale pour la mise en place de lignes de crédit(a)
7 décembre 2004
Ce document présente une évaluation indépendante des lignes de crédit financées par la Banque mondiale durant la période 1993-2003. C’est la première partie d’une évaluation en deux volumes qui couvre l’appui de la Banque au secteur financier ; la seconde partie se concentre sur l’appui de la Banque mondiale au processus de réforme du secteur financier. Ce volume présente des données sur les tendances relevées au niveau des prêts octroyés sous forme de lignes de crédit et examine si la conception, la supervision et l’établissement de rapports sur les lignes de crédit sont conformes à la politique de la Banque mondiale. En outre, l’évaluation examine les résultats, analyse les facteurs liés à l’obtentionde résultats satisfaisants et tire des conclusions. Se basant sur l’analyse, l’évaluation fait des recommandations pour l’avenir.

Croatie : Évaluation de l’aide-pays(a)
17 novembre 2004
C’est une évaluation indépendante du rôle de l’aide apportée par la Banque mondiale à la Croatie durant la période 1991-2003. L’évaluation examine si : (a) les objectifs de l’aide ont été pertinents ; (b) le programme d’aide a été bien conçu et conforme à ses objectifs; et si (c) le programme a atteint ses objectifs et a eu un impact considérable sur le développement du pays durant cette période. L’examen de ces questions permet à l’évaluation de tirer des leçons et des recommandations pour l’aide future que la Banque mondiale pourrait apporter. L’annexe D en décrit l’approche méthodologique.

Moldavie : Évaluation de l’aide-pays(a)
10 octobre 2004
Celle-ci présente une évaluation indépendante de l’aide apporté par la Banque mondiale à la Moldavie durant la période 1993-2003. L’évaluation examine si : (a) les objectifs de l’aide ont été pertinents ; (b) le programme d’aide a été bien conçu et conforme à ses objectifs; et si (c) le programme a atteint ses objectifs et a eu un impact significatif sur le développement du pays durant cette période.

Évaluations marquantes : Évaluations ayant amélioré les résultats et impacts des programmes de développement 22 septembre 2004
Ce rapport présente 8 exemples d’évaluation marquante. Dans plusieurs cas, on a pu comparer les coûts de l’évaluation avec ses effets économiques et démontrer par ce moyen que l’évaluation a été un outil de gestion d’un trés bon rapport coût-efficacité.
Egalement disponibles : Etudes des cas(a)

Suivi et évaluation : quelques outils, méthodes et approches
1er septembre 2004
La section Suivi et évaluation : quelques outils, méthodes et approches contient un bref synopsis des différents types de suivi et d’évaluation, comme notamment : objectifs et utilisation ; avantages et limites ; coûts, compétences et temps requis ; et références clés.

Leave a Reply

Required fields are marked*