Les programmes de bourses

Les programmes de bourses
Les programmes de bourses

Bienvenue sur la page des programmes de bourses de la Banque mondiale. Les programmes de bourses ont pour vocation de promouvoir la diffusion des savoirs et le renforcement des capacités dans les pays en développement.
Nous attirons votre attention sur le fait que chaque programme de bourses dispose de critères d’admissibilité spécifiques. Avant de déposer votre demande, n’oubliez pas de prendre connaissance de ces critères.

La maîtrise de la langue anglaise est un critère d’admissibilité fréquent. Certains liens, ci-dessous, dirigent de fait vers des pages en anglais. A titre d’exemple, le programme de bourses Robert S.McNamara est uniquement enseigné en anglais. Accessible aux personnes parlant couramment l’anglais, les pages relatives aux conditions d’admission et au dépôt de candidature de ce programme sont en anglais.

Voici une liste des programmes de bourses:
Le programme de bourses universitaires Japon/Banque mondiale
Le programme de bourses Robert S. McNamara
Programmes de partenariat
Le programme Margaret McNamara (a)
Le réseau de développement global (a)
Les bourses du Fond monétaire international (a)

Nous vous encourageons à visiter le site de l’Institut de la Banque mondiale sur les programmes de bourses, ainsi que le site sur les programmes de microfinancement (a).

À propos de l’Institut de la Banque mondiale (WBI)

L’Institut de la Banque mondiale a été créé pour permettre aux décideurs et hauts responsables des pays en développement de partager l’expertise de la Banque mondiale et de ses pays membres. Structure éducative de la Banque, le WBI élabore et dispense des programmes de formation et des séminaires sur les thèmes de la réduction de la pauvreté et de la promotion de la croissance et des opportunités économiques. Les initiatives technologiques de l’Institut, telles que le Réseau mondial d’apprentissage pour le développement, relient des centres de formation aux quatre coins de la planète et favorisent l’échange d’informations pertinentes et de haute qualité. Par ailleurs, l’Institut dispense des programmes de formation au personnel et aux clients de la Banque mondiale, permettant ainsi aux deux groupes d’échanger connaissances et expériences.

A l’aide des possibilités qu’offrent l’Internet et la technologie satellitaire, en plus des outils traditionnels, l’Institut de la Banque mondiale a fourni pas moins de 560 actions de formation, soit un total de 214 000 journées d’apprentissage, lors de l’exercice fiscal clos le 30 juin 2002. Fonctionnaires, universitaires, entrepreneurs, journalistes et d’autres parties intéressées, représentant quelques 150 pays, ont suivi des formations sur une vaste gamme de thèmes comme le VIH/SIDA, la pollution, la corruption, la réforme des régimes de retraite et l’eau. L’Institut travaille en étroite collaboration avec ses partenaires de la Banque mondiale, des organisations multilatérales et du secteur privé de sorte à assurer le plus grand accès à ses services compte tenu de l’augmentation constante de la demande de ses clients.

Stages et Séminaires


L’Institut de la Banque mondiale (WBI) dispense des séminaires, des stages et des ateliers de travail consacrés aux questions de développement. Ces formations s’adressent au personnel de la Banque mondiale ainsi qu’à des participants sélectionnés dans les pays bénéficiaires (voir Conditions de participation). Ces stages traitent d’une variété de thèmes comme les politiques économiques, la gouvernance et la réglementation, le développement humain et l’environnement.

La plupart de ces programmes de formation sont dispensés sur site. Un nombre de plus en plus grand de cours sont livrés sous la formule de lEnseignement à distance utilisant les nouvelles technologies de communication (satellite) et l’Internet. Voir:

Pratiquement toutes les données figurant sur ce site proviennent, de façon soit directe, soit indirecte, de systèmes statistiques officiels, organisés et financés par les gouvernements nationaux. La Banque mondiale, en collaboration avec de nombreuses autres agences, est activement engagée dans l’amélioration à la fois de la couverture et de l’efficacité de ces systèmes.

Perspectives économiques mondiales 2006: Implications économiques des envois de fonds et de la migration internationale
Communiqué de presse
Perspectives économiques mondiales
La manne des rapartiements de salaires
Points forts régionaux:
– Moyen Orient & Afrique du Nord
– Afrique subsaharienne
– Europe de l’Est et Asie Centrale
– Asie de l’Est et Pacifique
– Amérique Latine et Caraïbes
– Asie du Sud
Site officiel en anglais
Site annexe en français
Indicateurs du développement dans le monde 2003 (a)
Information et échantillons choisis provenant de la publication WDI 2003, le principal recueil de statistiques annuelles de la Banque mondiale en matière de développement.

Programme de comparaison international (a)
Des données comparables sur le plan international sont essentielles pour élaborer des politiques viables et suivre les progrès. Les parités de pouvoir d’achat expliquent les différences de prix entre les pays et par conséquent permettent des comparaisons de quantités.

Global Development Finance 2003 (a)
Informations et extraits de la publication GDF, une compilation annuelle de la Banque mondiale présentant les données sur la dette extérieure et les flux financiers.

Bases de données en ligne (a)
Nos banques de données de séries chronologiques, Indicateurs du développement mondial (a) et Finances du développement global (a) (Global Development Finance), sont aujourd’hui disponibles en ligne grâce à une formule d’abonnement payant. Des rabais sont prévus pour les résidents des pays en voie de développement.

Tableaux de consultation rapide (a)
Ces tableaux reprennent les derniers classements de population, IB, RNB (auparavant PNB) selon la méthode Atlas, par habitant et en termes de PPA. Sont également inclus des tableaux régionaux de comparaison et les « Faits et chiffres » (Facts and Figures) de l’IDM 2001.

Ressources diverses (a)
Cliquer sur le lien Ressources diverses pour accéder à la Base de données des projets, les Marchés passés et les Estimations de remboursement de la dette.

Leave a Reply

Required fields are marked*